| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • Stop wasting time looking for files and revisions. Connect your Gmail, DriveDropbox, and Slack accounts and in less than 2 minutes, Dokkio will automatically organize all your file attachments. Learn more and claim your free account.

View
 

sem basic verbs fr

Page history last edited by Mundialecter 4 years, 4 months ago

Quelques verbes basiques en sambahsa-mundialect

Aller: "Venir" se dit gwehm, et "aller" eih. Cependant, dans ce dernier cas, on emploie le plus souvent gwah "se rendre à", qui se construit sans préposition avant l'objet de la destination.

Ex: Gwahms id ratusch = Nous nous rendons à la mairie.

"S'en aller de, s'échapper" peut se rendre par skap sans préposition non plus, tout comme entre "entrer" et salg "sortir". "Partir en voyage" fortrehc. "Se déplacer" peut se dire trehc.

"Aller", dans un sens figuré, se dit leit. Ex: Id grance leit engwn id Rhen = "La frontière court le long du Rhin".

"Partir, s'en aller" peut s'exprimer en préfixant ab- à un verbe. Ex: abcurr = "partir en courant", de curr = "courir".

L'expression "venir de" pour former le passé proche se construit par l'adverbe just placé après le verbe habe. Ex: Ho just schalten id computer = "Je viens de brancher l'ordinateur".

Avoir besoin: Plusieurs verbes recouvrent cette idée. Naudh signifie "requérir", wan "manquer de", tehrb "falloir". Ex: Tehrbo wakt = "Il me faut du temps". "Manquer" comme verbe intransitif est mank, "être sans quelquechose" est au, et on connaît le participe passé, qui est la préposition "sans" = aun. "Manquer", dans le sens affectif, est miss, comme en anglais.

Ex: Te misso = "Tu me manques". "Manquer, louper" un train, un rendez-vous est leips.

Devoir: se traduit généralement par dehlg. Dohlg est "le devoir". Deulg signifie aussi "devoir", mais dans le sens de "dette" tandis que skeul pourrait se traduire par "avoir une obligation". "Falloir" se traduit par tehrb mais, au contraire du français, ce verbe n'est pas impersonnel.

Ex: Tehrbmos lises tod buk = "Il faut que nous lisions ce livre".

De même pour les verbes mutt "avoir lieu" et dehbh "convenir".

"Avoir l'obligation de" est skeul.

Soll se traduit aussi par "devoir" en français, mais dans un sens de probabilité. Kam ielg middien, is sollt sedde in id café = "Comme chaque midi, il doit être assis au café".

"Dû à" est due, sans autre préposition.

Dire: On peut utiliser le verbe bah, qui signifie également "parler" (d'où le mot bahsa que l'on retrouve dans sambahsa, le "parler commun").

Sinon, pour éviter toute confusion, on emploie le verbe sayg. "Dit-il" dans la narration est ay. Ex: "Io hieb naiwo klut un tem bell music!" ia iey = "Je n'avais jamais écouté une si belle musique!" dit-elle.

Ay signifie également "considérer comme". Ex: Ego te iey mien prient ! = Moi, je te prenais pour mon ami !

"Parler", dans le sens de "discuter", peut être rendu par tolk. Ce dernier verbe peut parfois être utilisé dans le sens de "expliquer", "interpréter".

"S'adresser à" se traduit par wehkw, qui fonctionne avec l'accusatif de la personne adressée. Il peut également signifier "s'exprimer", d'où le mot wekwos qui signifie "une expression, un propos".

"Demander" peut être rendu par prehg dont le sens premier est "prier" avec accusatif de la personne. Beud "solliciter" fonctionne avec la même construction (+ datif de la chose). "Parler à", dans le sens de "avoir des questions à poser à" peut se dire sprehg. Ex: Naudho sprehge voster chef ! = "J'exige de parler à votre chef !"

"Prier" peut se rendre également par mehld qui se construit avec le datif de la personne et qui signifie premièrement "signaler".

Enfin existe le verbe très utilisé eiskw qui peut aussi éventuellement signifier "demander". En langage juridique, eiskwer est le "demandeur".

"Se demander" est daum. Daumos signifie "merveille".

Laisser: Dans le sens de "quitter", "abandonner", on utilise le vieux verbe linekw. Ex: Ia hat iter likwt sien sack in id coffer = "Elle a encore laissé son sac dans le coffre".

Quand ce verbe est suivi d'un infinitif, c'est généralement sisen qui est employé: So kyopev choban hat sisen skape sien hol churd = "Ce berger maladroit a laissé s'en aller tout son troupeau".

Enfin, le verbe général pour "laisser" est lass.

Pouvoir: En général, se traduit par magh, mais se trouve souvent remplacé par d'autres verbes ayant un sens plus précis. "Arriver, être capable de" est ghehd. Avec une préposition locative, peut signifier "parvenir à". L'opposé de ce verbe est khak. "Avoir le droit" se rend par poitt (cf. poti = "seigneur, monsieur"). Dans le sens de "savoir" (faire quelquechose), on emploie sagv. Ainsi, sagven = "savoir-faire".

Prendre: Se traduit par ghend, et par em dans le sens figuré. Ex: Mae myehrs ghende tien tiquet pre eme id train = "N'oublie pas de prendre ton ticket avant de prendre le train". Dans le sens de "recevoir", on peut également utiliser dak ou preim (ce dernier verbe signifiant plus précisement "accueillir").

Vouloir: Un verbe très utilisé et déjà vu dans la grammaire est eiskw, "avoir l'intention de". Sa forme réduite préfixée -skw ajoutée à un verbe sert à construire le "désidératif".

Sinon, "vouloir" se dit tout simplement vol. Existent aussi wehn "avoir envie de" (wehnos = "le désir, l'envie", d'où le nom de la déesse Vénus) et wehl "ordonner" qui se construit avec un infinitif. Ex: Wehlo vos klues me ! = Je vous ordonne de m'écouter !

 

c.Dr.Olivier Simon

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.